Système T

Turborama

2019

Projet soutenu par la Fédération Wallonie-Bruxelles

 Système T explore un matériau des espaces invisibles, les interstices de nos habitations. La gaine plastique ICTA* fabriquée en polypropylène est habituellement utilisée pour protéger les câbles des installations électriques. C’est un matériau recyclable et peu cher qui résiste aux chocs et aux intempéries. On en trouve presque partout dans le monde. Il circule dans les "sous-communs"** : entre les murs, les parois des maisons, les sols, sous les trottoirs de la ville, les tunnels du métro, entre la terre et le béton, le sable et le goudron. Sa forme et ses propriétés mécaniques ont été le point de départ. La gaine est décomposée puis ré-assemblée à la main selon une technique de tissage de perles. Ce processus lent de mise en œuvre artisanale cherche à inverser une logique de croissance, à s’attarder sur le présent pour le ré-organiser. Comme la mue du bâti, cette narration de l'espace renouvelle et préserve l’existant tout en s’intéressant aux possibilités de résistance du monde matériel. La technique mise à jour ne dépend d’aucune machine mais seulement de quelques outils low-tech, nécessaires au besoin du projet. En découlent d’infinis variations de rythmes colorés, de densité et de formats qui sont pensés sur mesure et composent avec le « déjà-là ». 

« Système T » propose une alternative à la consommation de la matière et de la standardisation industrielle qui ouvre à de multiples appropriations personnelles. En dénudant les structures et les couches de l’habitation, le projet questionne les dispositifs qui séparent le privé de l’extérieur, le caché du visible et fait écho à ce qui construit nos besoins d’intimité. 
De cette recherche est née Turborama, une cloison qui se déploie comme un rideau, fonctionnelle aussi bien en intérieur qu’en extérieur en tant que séparation d’espace et écran filtrant. Le changement d’échelle de la perle remplacée par un matériau de construction permet de se projeter non plus à l’échelle du corps comme pour la confection de bijoux mais à une échelle architecturale. 

 


* Isolant Cintrable Transversalement Annelé 


** terme emprunté à Stefano Harney et Fred Moten issu de leur livre "Les Sous-Communs, plannification fugitive et étude noire"

1
Turborama avec vue, 2021
300 x 250 cm 
ICTA 16mm, polypropylène, élastane, béton & mousquetons
© Benoît Jacquemin

2
Turborama n°6
Gaine ICTA 16 mm et corde polyester tressée sans âme
275 x 250 cm
© Benoît Jacquemin

3
Vue d

4
Turborama n°6, 2021 polypropylène, polyester recyclé 250 x 275 cm 
© Benoît Jacquemin

5
Turborama n°2 
Installation et expérimentation dans la tour démantelée de WTC dans le quartier nord de Bruxelles

6
Turborama n°1
300 x 250 cm
Gaine ICTA 25mm Corde tressée sans âme
7
Expérimentation des différentes parois à WTC, quartier nord de Bruxelles
8
édition Système T Collaboration avec l’artiste et graphiste Léa Beaubois
A4, risographie & newspaper impressions, 58 pages Imprimé chez Nadine, laboratory for contemporary art avec le soutien du MAD Brussels fashion & design platform

  1. Turborama avec vue, 2021 300 x 250 cm ICTA 16mm, polypropylène, élastane, béton & mousquetons © Benoît Jacquemin
  2. Turborama n°6 Gaine ICTA 16 mm et corde polyester tressée sans âme 275 x 250 cm © Benoît Jacquemin
  3. Vue d'ensemble du stand au Salon Maison & Objet, prix rising talent en janvier 2024 © Anne-Emmanuelle Thion
  4. Turborama n°6, 2021 polypropylène, polyester recyclé 250 x 275 cm © Benoît Jacquemin
  5. Turborama n°2 Installation et expérimentation dans la tour démantelée de WTC dans le quartier nord de Bruxelles
  6. Turborama n°1 300 x 250 cm Gaine ICTA 25mm Corde tressée sans âme
  7. Expérimentation des différentes parois à WTC, quartier nord de Bruxelles
  8. édition Système T Collaboration avec l’artiste et graphiste Léa Beaubois A4, risographie & newspaper impressions, 58 pages Imprimé chez Nadine, laboratory for contemporary art avec le soutien du MAD Brussels fashion & design platform